10 janvier 2019
Kamouraska veut gérer son « berceau »

Source: Le Placoteux

La Municipalité de Kamouraska aimerait s’occuper de la gestion du Berceau de Kamouraska et du Parc Chaloult, propriétés de la Fabrique Saint-Louis-de-Kamouraska. Une demande en ce sens a été adressée lors de la réunion du conseil municipal de décembre dernier.

Site des trois premières églises érigées à Kamouraska lors de la fondation du village, le Berceau de Kamouraska est principalement connu aujourd’hui comme étant un lieu en hommage aux familles fondatrices de la paroisse. Jadis, un groupe de bénévoles, aujourd’hui dissous, s’occupaient d’animer le site, selon Gilles A. Michaud, maire de Kamouraska. « Le site est entretenu et on doit y tenir une messe par année. À part ça, c’est pas mal tranquille », a-t-il indiqué.

La Municipalité demande donc à la Fabrique de lui en confier la gestion afin de le rendre plus vivant et familial. « On veut amener les jeunes, entre autres, à connaître le berceau. C’est un endroit qui regorge d’histoire. L’été passé, il y avait une toilette chimique d’installée sur le site. On aimerait au moins ajouter des tables pour que les gens puissent s’y rendre piqueniquer », d’ajouter le maire.

Selon lui, la Fabrique devrait répondre positivement à la demande de la Municipalité puisque des discussions seraient entamées depuis un peu plus d’un an sur le sujet. « On avait simplement omis d’officialiser le tout par une résolution au conseil municipal. On a remédié à la chose avant Noël. On aimerait intervenir dès l’été prochain », de résumer Gilles A. Michaud.

Parc Chaloult
Dans sa demande, la Municipalité inclut également la gestion du Parc René-Chaloult, voisin de l’église de Kamouraska. En 1999, lors du 325eanniversaire de la Municipalité, un monument en l’honneur du « père du fleurdelisé » avait été dévoilé sur ce site qui accueillait jadis la maison des parents de M. Chaloult. Un comité de bénévoles que la Municipalité désire être composé non seulement de citoyens de Kamouraska, mais de gens de toute la région veillerait à la bonne gestion des deux sites. « On va lancer un appel dans les journaux locaux en février prochain. On veut que la valorisation de ces deux sites ne soit pas seulement aux bénéfices des gens de Kamouraska », d’indiquer le maire.

Gilles A. Michaud concluait en mentionnant que la Municipalité disposait d’un budget d’environ 20 000 $ pour procéder à une mise à jour du Berceau de Kamouraska et du Parc René-Chaloult.

Version imprimable
Retour | Haut de page

Me connecter / Log In

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous!
Not a member yet? Subscribe Now!


Problème de connexion? / Connexion problem?

Me connecter / Log In