31 janvier 2019
Une première mini maison en Abitibi-Ouest


Quelques années après avoir annoncé son projet de quartier de mini-maisons, la municipalité de Chazel a officiellement sa première construction.
 
Alors que l’avenir du quartier de petites maisons de la Ville de La Sarre est toujours incertain, celui de Chazel a commencé à attirer les constructeurs.
 
Rappelons qu’en 2016, la petite municipalité d’Abitibi-Ouest annonçait qu’elle allait développer un quartier dédié à la construction de mini-maisons. Deux ans plus tard, une première construction a vu le jour dans ce nouveau secteur de la municipalité.
 
«On a commencé par dézoner et arpenter les terrains du nouveau développement, a expliqué le maire de Chazel, Daniel Favreau. Un moment donné, un de nos citoyens dont les enfants étaient partis de chez lui nous a approchés parce qu’il voulait vendre sa maison pour se construire quelque chose de plus petit.»
 
C’est donc à l’été 2018 que l’homme en question, qui n’a pas retourné nos demandes d’entrevue, est allé de l’avant avec la construction de sa mini-maison.
 
Les terrains du quartier sont tous connectés au réseau d’aqueduc de la municipalité. Malgré la taille plus petite des terrains, les propriétaires peuvent quand même construire un garage sur leur propriété.
 
Attirer de nouveaux citoyens
 
En 2018, la municipalité de Chazel avait fait l’inauguration de sa nouvelle salle communautaire. La promotion du quartier de mini-maisons n’avait donc pas été priorisée. Maintenant que la salle communautaire est fonctionnelle, le maire compte promouvoir ses deux projets domiciliaires, soit celui des mini-maisons et un autre projet de développement de maisons standards.
 
Les acheteurs éventuels pourront profiter d’une large marge de manœuvre quant au style de leur future habitation. La seule chose que Chazel interdit formellement sont les mini-maisons sur roues.
 
À l’heure actuelle, huit terrains sont disponibles. Si jamais la demande devient trop grande, la municipalité a encore la possibilité d’agrandir la rue du quartier.
 
Pas de milieux humides
 
Alors que la nouvelle règlementation sur les milieux humides a causé beaucoup de problèmes à la Ville de La Sarre, Chazel s’en est sortie indemne puisque ses deux nouveaux développements résidentiels sont en fait la continuation de deux rues déjà existantes.


Source : Le Citoyen Abitibi-Ouest

Version imprimable
Retour | Haut de page

Me connecter / Log In

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous!
Not a member yet? Subscribe Now!


Problème de connexion? / Connexion problem?

Me connecter / Log In