11 avril 2019
À Pointe-aux-Outardes – La Politique familiale/MADA connaît du succès


Baie-Comeau – La Politique familiale/MADA (municipalité amie des aînés) porte ses fruits à Pointe-aux-Outardes. À tel point qu’aujourd’hui, plus de 80 % des cibles de son plan d’action de quatre ans sont atteintes, que ce soit en totalité ou en partie.

Texte de Charlotte Paquet, journaliste pour Le Manic

Au terme d’une évaluation faite récemment, le comité de suivi de 10 personnes se frottait les mains d’aise avec la réalisation de 22 projets dont découlent 50 actions.

Comme le souligne la responsable du suivi et coordonnatrice aux loisirs et à la culture à la municipalité, Joëlle Bernier, divers volets peuvent être rattachés à un même projet. Elle cite en exemple la piste cyclable, pour laquelle une activité d’inauguration a été faite, mais dont il reste encore à cartographier le tronçon et à en faire la promotion.

Parmi les retombées découlant de la politique, il est notamment question de l’installation de présentoirs à dépliants, de l’amélioration des installations des services infirmiers, d’activités de marches et de matchs d’improvisation pacifique ainsi que de cafés-rencontres.

Le mouvement Courtoisie au volant, également initié dans le cadre de la politique, fait la fierté de la municipalité, notamment grâce à ses activités de contraventions positives. Même que sa voisine, Chute-aux-Outardes, l’a importé et que la localité de Boucherville s’en est grandement inspirée pour le déploiement d’un projet similaire sur son territoire.

Du travail à faire
Bien que le bilan soit on ne peut plus positif, tout n’est évidemment pas parfait. La responsable du suivi souligne que du travail reste à faire puisque 20 % des actions n’ont pas été concrétisées. Parmi elles, il y a l’aménagement d’un parc intergénérationnel.

Le comité de suivi planchera bientôt sur la mise à jour du plan d’action pour les trois prochaines années. Il réfléchira aussi aux actions non réalisées afin de voir si elles se retrouveront dans la nouvelle version avec des objectifs redéfinis ou si elles seront tout simplement éliminées.

Ce plan sera ensuite présenté au conseil municipal pour approbation. « On vise le soumettre d’ici la fin de 2019 », précise Mme Bernier.

Faut-il rappeler que par sa Politique familiale/MADA, Pointe-aux-Outardes souhaite s’adapter aux besoins des familles et des aînés, tout en favorisant l’expression de leur vision et aider à la création d’un sentiment d’appartenance, entre autres.

Sur tout le territoire de la MRC de Manicouagan, la municipalité avait été la première en 2008 à implanter une politique familiale. En 2013, elle avait aussi été précurseure en lançant une politique MADA, qu’elle fusionnera avec sa politique familiale deux ans plus tard.

La marche pacifique pour la sensibilisation à la non-violence fait partie des réalisations du plan d’action de la politique familiale/MADA à Pointe-aux-Outardes. Elle devrait à nouveau être organisée l’automne prochain. (Photo : courtoisie)

Version imprimable
Retour | Haut de page

Me connecter / Log In

Vous n'avez pas de compte? Inscrivez-vous!
Not a member yet? Subscribe Now!


Problème de connexion? / Connexion problem?

Me connecter / Log In