PAJ - Actualités- L'Islet http://www.placeauxjeunes.qc.ca/mrc-170-actualites Actualités - L'Islet fr 2015-03-05T22:52:05+01:00 L'équipe de place aux jeunes Actualités Prix du patrimoine 2015 http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27893 SAINT-JEAN-PORT-JOLI — La MRC de L’Islet participera à la sixième édition des Prix du patrimoine des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches.Les citoyens et les organismes du territoire ayant à leur actif une réalisation ou une initiative en patrimoine culturel peuvent soumettre leur candidature dans les catégories suivantes : la conservation et la préservation, l’interprétation et la diffusion et les porteurs de tradition.L’objectif du concours est de reconnaître et de promouvoir les réalisations de conservation et de mise en valeur du patrimoine culturel de la région auprès du public et des autorités municipales. Des gagnants seront déterminés dans chacune des MRC participantes. Ainsi, trois lauréats seront choisis dans la MRC de L’Islet, soit un par catégorie. Par la suite, les lauréats seront conviés à la remise officielle des prix à l’occasion d’une fête du Patrimoine incluant un souper champêtre qui se déroulera le samedi 13 juin dans la région de Charlevoix. Les candidatures devront être reçues au plus tard le 30 mars 2015. La sélection des lauréats se fera par un jury composé de professionnels en patrimoine. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27893 Belle réussite pour la 20e Fête d'Hiver de St-Jean-Port-Joli http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27626 Le froid mordant de la dernière fin de semaine n'aura pas empêché quelque 10 000 personnes de célébrer l'hiver lors de la fameuse Fête d'Hiver de St-Jean-Port-Joli. Pour ce vingtième anniversaire, le public a profité du spectacle des compétitions de sculpture sur neige, spectacles de musique, feu d'artifice, cinéma extérieur, tire d'érable sur neige, promenades en traîneaux à chiens.Gaétan Caron, président de la Fête d'Hiver, se réjouissait lundi matin du bilan de l'évènement. « Les gens nous attendent, c'est le premier évènement de l'année, il y a beaucoup d'animation sur le site. La Fête d'Hiver a été confirmée comme destination touristique pour les gens de l'extérieur », dit-il en citant l'exemple de touristes mexicains, invités par leurs amis québécois, qui avaient spécialement pris leurs vacances afin de ne pas rater la fête hivernale de St-Jean-Port-Joli.Le grand gagnant de la compétition, volet international, est Pixel de l’équipe représentant le Canada (Ross Baisas, Antonio Baisas et Sébastien Therrien sculpteurs). L'œuvre a remporté les honneurs d’être à la fois l’œuvre favorite du jury et du public. Au volet provincial, La forge de l’équipe de la Beauce (Éric Blais, Samuel Rodrigue et Ayla Beaudry) a reçu les mentions du public et des artistes-sculpteurs. Le jury a quant à lui offert sa mention à l’équipe de Québec 2 (Warren Chabot, Jean-Pierre Dupont et Julie Guérin) pour Le combattant Betta splendens.Le jury a remis sa mention à Une once de folie, pièce réalisée par les jeunes de l’école secondaire Barthélemy de Joliette (Lidya Boutin-Boisvert, Sébastien Laurin et Marie-Janik Pagé-Villeneuve). L’équipe de l’école secondaire Jacques-Rousseau de Longueuil (Angélique St-Pierre, Audrey-Ann Bonin et Kevin Carson) a quant à elle remporté les mentions du public et des artistes-sculpteurs avec La passion des amours anciens. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27626 Le vigneron Patrick Fourreau choisit l’Auberge des Glacis http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27594 Depuis cinq générations, la famille française Ollet-Fourreau exploite différentes propriétés viticoles aux appellations prestigieuses, comme le Pomerol ou le Saint-Émilion. Or, de passage au Québec, le vigneron Patrick Fourreau a choisi L’Auberge des Glacis, de L’Islet, pour y offrir sa seule soirée souper-dégustation pendant son séjour dans la Belle Province. Et pas n’importe laquelle soirée: au menu en ce vendredi 20 février, Lalande-de-Pomerol, Pomerol et Saint-Émilion Grand Cru!Situées sur la rive droite de la Garonne, les propriétés viticoles des Ollet-Fourreau produisent des appellations prestigieuses, comme le Lalande de Pomerol (Château Chautsurget) et le Pomerol (Château Grand Moulinet). En 1998, la gamme s’élargit avec le Château Fleur Saint-Espérit, une appellation Bordeaux qui offre un excellent rapport qualité-prix.Plus récemment, la famille ajoute une autre corde à son arc: le Saint-Émilion Grand Cru Château du Grand Cardinal, une appellation parmi les plus prestigieuses du Bordelais. Situé en pied de côte du grand plateau de la commune de Saint-Emilion, le vignoble du Château du Grand Cardinal s’étend sur trois hectares, pratiquement d’un seul tenant.«Paul Ollet, le fondateur, a débuté avec six hectares. Aujourd’hui, nous en exploitons quarante. Au fil du temps, nous nous sommes dotés des nouvelles technologies afin de répondre à nos exigences qualitatives. Ainsi, nos vins sont régulièrement cités et récompensés» de dire M. Fourreau.Le 20 février, l’Auberge des Glacis offrira donc un repas gastronomique sept services avec accord mets et vins, le tout agrémenté des présentations et commentaires du réputé vigneron bordelais Patrick Fourreau.Places limitées! Pour infirmation et réservation, 1-877-245-2247 ou info@aubergedesglacis.com. (M.C.) http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27594 Germain Poitras, premier président de la Caisse Desjardins du Nord de L’Islet http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27264 M. Germain Poitras est devenu le premier président de la Caisse Desjardins du Nord de L’Islet, une nouvelle coopérative issue du regroupement des Caisses Trois-Saumons et L’Islet.La fusion légale des deux caisses s’est concrétisée le 1er janvier 2015 et la fusion information a été complétée quelques jours plus tard, soit le samedi 10.La première réunion du conseil d’administration de la nouvelle caisse a eu lieu le mardi 13 janvier. Sur les quatorze administrateurs, sept proviennent de L’Islet et autant de Saint-Jean-Port-Joli afin d’assurer une représentativité juste et équitable. Ce soir-là, par vote secret, les administrateurs ont accordé un mandat convaincant à M. Poitras.Regroupant 11 777 membres, la Caisse Desjardins du Nord de L’Islet revendique un chiffre d’affaires de 650 millions$ et un actif de 350 millions$. Son siège social se situe à L’Islet.Les deux centres de services, Saint-Jean-Port-Joli et L’Islet, conservent tous leurs employés et demeurent en opération pour offrir la gamme complète de services. Mme Francyne Pellerin, directrice générale de la caisse, aura son bureau à L’Islet.Par contre, la directrice du développement du marché des particuliers et la directrice des services aux membres et des opérations seront basées à Saint-Jean-Port-Joli: «L’un des objectifs était d’assurer une stabilité parmi les employés afin que les gens ne se sentent pas dépaysés. Au besoin, les gestionnaires se déplaceront d’un centre à l’autre» de préciser Mme Pellerin.«L’enjeu de cette fusion, c’était la profitabilité et la pérennité de l’entreprise. En se garantissant une masse critique de volume, nous pourrons donner des services spécialisés de haut niveau» explique M. Poitras.Ce dernier a tenu à rappeler que le projet de regroupement a été lancé par les conseils d’administration des Caisses Trois-Saumons et L’Islet, et non pas par le Mouvement Desjardins: «La légitimité du projet reposait sur le besoin de conserver la MRC de L’Islet comme étant une région forte» ajoute M. Poitras.«Si j’avais un souhait à exprimer comme directrice, je voudrais que les gens comprennent que nous avons travaillé pour eux et pour la pérennité de la caisse. Il ne faut pas regarder ce que nous avions hier, car il y aurait déjà eu des coupures de services. Il faut plutôt regarder vers l’avenir où nous nous sommes assurés d’un meilleur sort que si nous étions restés chacun de notre côté. Évitons l’esprit de clocher. Avec nos 11 000 membres, nous nous sommes donné un pouvoir plus fort pour se donner une région plus forte. Quand c’est fait dans le respect, comme ce fut le cas, on gagne à s’unir» de conclure Mme Pellerin.Vignette:Mme Francyne Pellerin et M. Germain Poitras, directrice générale et président de la Caisse Desjardins du Nord de L’Islet. Outre M. Poitras, le conseil d’administration de la nouvelle caisse se compose de M. Kévin Blais, vice-président, M. Michel Robin, secrétaire, Mmes Marie-Josée Ouellet, Denise St-Pierre et Ginette Dufour, administratrices, MM. Denis Charrois, Jacques Gamache, Éric Asselin, Luc Lapointe, Roger Lapierre, Stéphane Bélanger, Jean-Louis Thibodeau et Pierre Roy, administrateurs. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27264 La Fête d’hiver souffle ses 20 bougies http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27263 SAINT-JEAN-PORT-JOLI — La Fête d’hiver a 20 ans cette année. Et pour souligner l’occasion, elle veut se rappeler quelques bons moments des événements passés. Par exemple, les lauréats du prix du jury en 1995, Paul Morin, Clermont Guay et Manon Bourgault se retrouveront, du 31 janvier au 5 février, pour recréer la sculpture gagnante cette année-là.La fête débutait sur une note triste, jeudi dernier, lors de la conférence de presse. On venait d’apprendre le décès de celui qui fut le premier président d’honneur et qui demeura étroitement lié à l’événement, le comédien Michel Daigle. L’animateur et trésorier, M. Gaétan Caron a demandé quelques instants de silence en hommage à M. Daigle avant de dévoiler la programmation. « Michel a été président d’honneur deux fois de la Fête d’hiver. C’était un ami pour beaucoup. Il nous a aidés à trouver plusieurs présidents d’honneur. Il faisait partie de la famille de la Fête d’hiver », a déclaré M. Caron, la voix brisée par l’émotion.La fête comme telle se tiendra du 5 au 8 février. Vingt-et-une équipes de sculpteurs professionnels et de la relève se réuniront à la place Dynaco du Parc des Trois Bérets pour créer leurs œuvres devant le public. Cinq équipes composent le volet international, 12 le volet provincial et quatre le volet relève.S’ajouteront des activités familiales pour célébrer dignement l’hiver, le froid, le patrimoine et la culture. En plus de voir les artistes à l’œuvre, on pourra participer à une randonnée de raquettes en montagne le samedi matin.Samedi et dimancheLa journée du samedi sera aussi marquée par la présentation du spectacle familial Oui-Oui-chéris globe-trotters, la présentation en plein air du film « La reine des neiges » et du court-métrage de Chantal Caron « Glace, crevasse et dérive. »À 21 h, après les feux d’artifice, Alain François — de retour à la Fête d’hiver — réchauffera la scène de sa musique traditionnelle avant de céder la place à Marjo.Dimanche, il y aura bien sûr le vote du public. En après-midi on pourra, entre autres, participer à des randonnées en traineau à chiens ou à une partie de sucre et caresser les alpagas de la Maison de l’Ermitage. Des danseurs de l’École de danse Chantal-Caron seront présents. La musique traditionnelle sera à nouveau à l’honneur avec Les Portageux. La remise des mentions de l’événement de sculpture sur neige aura lieu à 16 h.Un budget de 120 000 $Le budget de la 20e Fête d’hiver est de 120 000 $, selon son trésorier, Gaétan Caron. L’an dernier, l’événement a attiré 10 000 personnes.La Fête d’hiver salue l’implication de ses précieux bénévoles et remercie ses partenaires publics : Tourisme Québec, Loto-Québec et la municipalité de Saint-Jean-Port-Joli de même que ces nombreux partenaires privés.Tous les détails de la programmation de La Fête d’hiver se retrouvent au www.fete-hiver.com. Points de vente des billets de spectacles : Marché G S et Café Bonté Divine à Saint-Jean-Port-Joli et Voyage La Pocatière.Information : 418 598-9465 ou 1 866 598-9465. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id27263 Ecorad, lauréate du premier Prix Manufacturier http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id26439 SAINT-JEAN-PORT-JOLI – L’entreprises port-joloise Ecorad, qui récupère les anciens radiateurs en fonte, a reçu le 1er Prix Manufacturier du CRIQ et l’Association pour le développement de la recherche et de l'innovation du Québec (ADRIQ), lors de la 24e édition du gala des Prix Innovation, qui a eu lieu le 20 novembre à Montréal.« L’innovation dont fait preuve Ecorad contribue à sauver la planète. En convertissant à l’électricité des radiateurs originalement intégrés à des systèmes à l’huile, nous sommes en mesure de produire un chauffage très performant utilisant 25 % moins d’énergie », a souligné avec fierté M. Pierre Lemieux, président d’Ecorad.Cette nouvelle reconnaissance est attribuée à une entreprise manufacturière qui a conçu et mis en opération une innovation manufacturière lui conférant un net avantage concurrentiel dans son secteur d'activité et dans son marché.Écorad récupère les anciens radiateurs de fonte, « de véritables oeuvres d’art, les recycle grâce à un procédé de nettoyage par jet d'eau et les fait fonctionner à l'électricité », de conclure M. Lemieux. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id26439 Les CLD L’Islet, Kamouraska et de la MRC de Montmagny s’allient afin de trouver des solutions face aux coupures annoncées dans les CLD http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id26162 Alors que le gouvernement du Québec annonce le transfert du développement économique local aux MRC, les CLD L’Islet, Kamouraska et de la MRC de Montmagny déplorent les impacts de cette mesure.Celle-ci, selon ces derniers, représente une coupure de 56 % des budgets et aura des impacts sur les emplois dans les trois organisations.Dans la Côte-du-Sud, cette coupure représente une somme d’un million de dollars annuellement.Les CLD régionaux affirment que si en milieux urbains plusieurs institutions offrent aux entrepreneurs l’accompagnement, les services-conseils et les solutions de financement, ce n’est pas le cas en région.Les CLD rappellent qu’ils ont des impacts économiques majeurs sur l’entrepreneuriat et le développement local.Pour cette raison, les CLD L’Islet, Kamouraska et de la MRC de Montmagny travaillent dans un esprit de collaboration avec les MRC pour réorganiser ces services essentiels et protéger l’expertise développée dans la région depuis plusieurs années.Toujours selon ces derniers, 80 % des actes des experts des trois CLD sont des accompagnements techniques aux entrepreneurs.Les dirigeants des CLD de la Côte-du-Sud adressent donc cette question au député Norbert Morin:Croyez-vous réellement qu’avec ces coupures qui représentent 56 % de nos budgets, les CLD disposent des outils nécessaires pour maintenir l’assistance technique et financière aux entreprises de la région?Les CLD souiennent également que même s’ils ne sont pas abolis, ils sont grandement affaiblis.D’ailleurs, les entrepreneurs de la région ont démontré leur appui par des dizaines de témoignages et de lettres d’appui au cours des derniers jours, soulignant ainsi la nécessité d’assurer le développement économique du territoire de la Côte-du-Sud par le maintien intégral du mandat des CLD. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id26162 Un premier Forum MIGRATION et ATTRACTIVITÉ Kamouraska sous le thème; « Passer à l’action pour l’avenir du Kamouraska » http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id26161 Pour une 6e année, le lundi 10 novembre, la Chambre de commerce Kamouraska-L’Islet (CCKL) a lancé sa promotion annuelle « L’achat local, j’y gagne aussi » qui a pour but d’inciter les gens à acheter localement pendant la période des Fêtes.Pour participer, c’est simple! Il suffit de déposer ses factures d’achat de plus de 10$ dans une des boîtes disponibles chez un des marchands participant et ainsi, courir la chance de gagner un des 6 prix totalisant 3000$ en certificat d’achat régional, dont le grand prix d’une valeur de 1000$.Les finalistes seront connus le 11 décembre prochain et le grand tirage sera effectué le 16 décembre 2014 en direct sur les ondes de CHOX-FM. Pour connaître les règlements et modalités de cette promotion, vous pouvez visiter le site de l’organisation : www.cckl.orgDepuis les dernières années, les partenaires collaborateurs sont le regroupement des Caisses Desjardins du Kamouraska, le regroupement des Caisses Desjardins de L’Islet, CHOX-FM et le journal Le Placoteux. cmatv.ca est fier de contribuer à la sensibilisation de la population en diffusant cette information.La CCKL est un regroupement de gens d’affaires qui représente plus de 340 membres provenant de tous les secteurs économiques du territoire de Kamouraska et de L’Islet. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id26161 Propos d’abolition: CLD et CRÉ font le point http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id25881 Interpellée par les informations voulant que les CLD soient abolis, l’ACLDQ (Association des CLD du Québec) rappelle qu’à l’occasion du Conseil national du parti libéral qui se tenait à Trois-Rivières, les CLD et Investissement Québec ont été identifiés à plus d’une reprise pour leur apport dans le développement économique régional et le déploiement de la future Politique nationale de l'innovation industrielle et des entreprises innovantes.« En aucun cas, nous n’avons été informés d’une intention à l’égard des CLD de la part du gouvernement, dans un sens comme dans l’autre. Ce que nous savons cependant, c’est que notre entente de financement prend fin le 31 décembre 2014 et qu’il importe de la reconduire rapidement pour s’assurer de maintenir partout au Québec un accompagnement de qualité aux entrepreneurs », souligne Yves Maurais, président de l’ACLDQ.L’ACLDQ poursuit activement ses représentations en vue de consolider le rôle d’accompagnement de ses 120 membres à travers le Québec, « dans un souci de conserver un niveau de services équitable pour tous les entrepreneurs, dans un contexte où le développement économique local n’aura jamais été aussi important pour l’économie du Québec », d’ajouter M. Maurais.Depuis leur création, il y a 16 ans, les CLD ont un mandat de développement local, en plus d'offrir l'ensemble des services de première ligne dont un entrepreneur privé ou collectif peut avoir besoin. Que ce soit pour démarrer une entreprise ou un projet, entreprendre une phase de croissance ou assurer leur relève, les CLD mettent à la disposition des entrepreneurs, des professionnels pour les accompagner.Du côté de la CRÉDe son côté, le président de la Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches (CRÉ), M. Maurice Sénécal, se dit fortement inquiet des propos rapportés par des membres du gouvernement suggérant une éventuelle abolition des conférences régionales des élus. « Le gouvernement fait fausse route », mentionne-t-il.« Quand j’entends le ministre affirmer que les frais de gestion des CRÉ sont de 38 %, alors qu’en réalité ils sont de 9 %, qu’on ait dédoublé d’autres structures alors que nous sommes reconnus comme l’interlocuteur privilégié du gouvernement et que nous agissons sur des dossiers à la demande même des ministères et en répondant aux besoins exprimés par les partenaires régionaux au bénéfice de la région et de la population qui y vit, on se dit que de fausses informations, de fausses prémisses mènent nécessairement vers une fausse route », mentionne-t-il.La réaction du président de la CRÉ survient au lendemain de commentaires rapportés de membres du gouvernement du Québec, dont le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, M. Pierre Moreau, sur une éventuelle révision des structures qui interviennent dans le développement régional. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id25881 La municipalité de Saint-Marcel inaugure le parc la Ribambelle et le parc multigénérationnel http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id25500 Les citoyens de Saint-Marcel peuvent maintenant bénéficier d’un parc pour enfants nouvellement rafraîchi et de l’implantation d’un nouveau parc multigénérationnel.Le maire de Saint-Marcel, monsieur Eddy Morin, ainsi que le comité de la famille de Saint-Marcel ont inauguré le samedi 4 octobre dernier, ces deux parcs qui sont tous les deux situés sur le chemin de l’école.Financement du projetLe parc, la Ribambelle a nécessité un investissement de 67 275 $ dont 30 000 $ provient du CLD et de la MRC de L’Islet par le biais du Pacte rural et 5000 $ provient des Ambulances L’Islet-Sud.La municipalité a fait l’acquisition et l’installation de nouveaux modules de jeux extérieurs.Pour sa part, le parc multigénérationnel a été réalisé avec un budget de 25 000 $, dont 20 000 $ provient du programme Municipalité amie des ainées (MADA) du Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.En plus du pavillon de jardin, des bancs ainsi qu’une balançoire ont été installés.Les travaux pour les deux parcs se sont déroulés entre l’automne 2013 et 31 août 2014.Impact pour la populationPour le maire, monsieur Eddy Morin, « le projet de rénovation des parcs est un projet très important puisque ça touche directement la qualité de vie des gens.Ça répond à un besoin exprimé lors de l’élaboration de la politique familiale de la municipalité. C’est un beau milieu d’échange pour les gens de tous âges! »La municipalité a profité de l’événement pour organiser une journée familiale au cours de laquelle les gens ont pu participer à des activités variées. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id25500 La COFEC vise 110 000$ http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id25499 La Corporation des fêtes et événements culturels (COFEC) vient de lancer sa campagne de financement pour assurer la réalisation, en 2015, des cinq événements majeurs de Saint-Jean-Port-Joli, soit la Fête d’hiver, la Biennale de sculpture, les Concerts d’été du Parc Chanoine-Fleury, la Fête des chants de marins et les Violons d’Automne. Objectif: 110 000$.Amorçant cette campagne dans une optique de mise en valeur du patrimoine culturel et de développement durable de la région, la COFEC mise sur le soutien des gens d’affaires de la Côte-du-Sud.Ce soutien permet à toute une communauté de se mobiliser afin de réaliser des manifestations culturelles originales, chaleureuses et de grande qualité qui témoignent de l’identité créatrice de ses gens.La COFEC annonce du même coup l’arrivée de Thierry Plante-Dubé à titre de directeur général. Après des études en chant classique à l’Université de Montréal et une maîtrise en Management des entreprises culturelles à HEC Montréal, M. Plante-Dubé revient s’installer dans sa région natale.Il se joint à Mme Lucie Rochette qui travaille à la COFEC depuis cinq ans.Pour obtenir plus d’information, visitez www.lacofec.org. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id25499