PAJ - Actualités- L'Islet http://www.placeauxjeunes.qc.ca/mrc-170-actualites Actualités - L'Islet fr 2014-04-23T11:15:49+01:00 L'équipe de place aux jeunes Actualités Stop Oléoduc contre attaque http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21683 L’ISLET - Les groupes interrégionaux STOP Oléoduc de Témiscouata à Portneuf se sont rencontrés pour une troisième fois depuis que le projet d'oléoduc Énergie Est de TransCanada a été annoncé l'été dernier. Le 12 avril, à L’Islet, une trentaine de personnes des comités de citoyens refusant le projet d'oléoduc se sont penchées sur un projet de règlement municipal sur les pipelines terrestres.Cette rencontre accueillait aussi Équiterre, un organisme bien connu au Québec, le comité Vigilance Oléoduc, La Marche des Peuples et le juriste et sociologue Richard E.Langelier.Odette Lussier, membre de STOP Oléoduc Montmagny-L'Islet, explique que « cette proposition de règlement municipal a été élaborée par un collectif de juristes spécialisés en droit constitutionnel, en droit municipal et en droit de l’environnement, sous la direction du juriste et sociologue Richard E. Langelier. » Ce dernier a précisé plus en détail ce projet de règlement lors de la rencontre.Le projet de règlement municipal en question permettra aux municipalités d’utiliser les compétences légales dont elles disposent pour pallier les conséquences négatives pouvant résulter du passage d’oléoducs sur leur territoire.Fonds de sûreté pour se prémunirLe projet de règlement prévoit l'obligation pour les entreprises pipelinières d'obtenir un permis municipal en respectant plusieurs obligations.Il y aurait tout d'abord l'obligation que la compagnie verse une caution d’un montant minimal de 10 millions $ pour faire en sorte que les résidents d’une municipalité n’aient pas à assumer les conséquences financières d’un éventuel déversement.« On souhaite se protéger au cas où la compagnie ferait faillite... et qu'une décontamination éventuelle soit à la charge de la municipalité, de dire Odette Lussier. Le projet Énergie Est traverserait quelques 70 municipalités.L'entreprise pipelinière devrait aussi assumer les frais de formation, deux fois par année, des premiers répondants et pompiers. Elle serait en charge d'élaborer, en collaboration avec la communauté locale, d’un plan d'urgence pour faire face à toute situation problématique et enfin de s'engager à informer sans délai la municipalité de tout déversement ainsi que de toute modification aux produits transportés.Convaincre les conseils municipaux« Nous avons maintenant du travail de sensibilisation auprès des citoyens et des municipalités pour faire adopter ce règlement », lance Odette Lussier. Les comités de citoyens sont membres du Regroupement interrégional gaz de schiste de la Vallée du Saint-Laurent (RIGSVSL) et s’opposent à l’exploration, l’exploitation et le transport des hydrocarbures non conventionnels, incluant le projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada et l’inversion de la ligne 9B de l’oléoduc d’Enbridge. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21683 Le pianiste Serge-André Jones demi-finaliste au Festival Le Tremplin http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21679 SAINT-CYRILLE-DE-LESSARD - Le pianiste et compositeur Serge-André Jones de St-Cyrille a été choisi pour participer à la demi-finale du festival de chanson et de l'humour de Dégelis, qui aura lieu du 11 au 18 mai prochain.L'artiste participera au volet humour du festival. En effet, celui-ci compose et interprète des chansons parlant, de façon humoristique, de sa vie d'artiste à la campagne. À la manière d'un Fred Pellerin qui a réussi à mettre sur la carte St-Élie-deCaxton, Serge-André Jones nous fait voyager dans l'univers ultralocal de St-Cyrille. On y rencontre des personnes du village: le bonhomme « pro » des rénovations, ses voisins ou le commis de quincaillerie.Lors de l'audition le 6 avril dernier, 26 personnes se présentaient dans la catégorie humour. Serge-André Jones fait partie des six humoristes à avoir été sélectionné pour participer au festival. Celui-ci passera donc une semaine complète à Dégelis où il aura l'occasion de participer à plusieurs ateliers et jams musicaux. Plusieurs prix sont à gagner, en argent, stages ou en participation à des émissions de télévision ou en première partie d'autres spectacles.« Gagner un prix à ce festival, c'est une crédibilité supplémentaire à ma personnalité artistique! Cela permet d'aider un jeune artiste de la relève à lancer sa carrière » estime le jeune pianiste-humoriste.Serge-André Jones présentera, en première, son nouveau numéro « Le pianiste sur une botte de foin » le 9 mai prochain, à 20h, au Centre GO, 7-A place de l'Église à St-Jean-Port-Joli.Publié au www.leplacoteux.com http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21679 Tibo Bicyk, de l’acier au carbone en quatre générations http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21678 L’ISLET – C’est sous le signe de la continuité que le transfert du commerce Tibo Bicyk de L’Islet-sur-Mer s’est réalisé dernièrement. Après 40 années aux commandes du magasin, Wilson Thibault et Raymonde Dubé ont effectué la transition de leur entreprise à leur fils Gilbert.Gilbert Thibault représente la quatrième génération dans le domaine du vélo , ce qui en fait une des plus anciennes du genre au Canada. Amédée, l’arrière-grand-père de Gilbert, maniait tout aussi bien le marteau de la forge, la hache du charpentier et le pendule de l’horloge que les manchons de la charrue. C’est donc dans ce contexte qu’au printemps 1924, il a réparé son premier vélo dans sa boutique de forge.Par la suite, son fils Louis-Gérard obtint l’agence CCM en 1936. Il concède l’entreprise à Wilson et Raymonde en 1974, après 40 années de service. Deux ans plus tard, le commerce s’installe au 219, des Pionniers Est. Il sera agrandi à trois reprises par la suite.« Gilbert, qui travaille depuis 12 saisons dans le domaine, est prêt à en assumer l’avenir. Il est entouré d’une équipe passionnée qui saura servir et conseiller judicieusement la clientèle », de préciser son père, ajoutant que « Raymonde poursuivra encore quelques années ».« En 90 années, on est passé de l’acier au carbone, tournés résolument vers l’avenir qui s’annonce prometteur dans un domaine qui touche la santé et le respect de l’environnement », de conclure M. Thibault. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21678 Jour de la Terre à la Seigneurie des Aulnaies http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21677 Terra Terre Solutions Écologiques, en partenariat avec La Seigneurie des Aulnaies, soulignent le Jour de la Terre le 26 avril, de 9 h 30 à 17 h, sur le site de la Seigneurie à Saint-Roch-Des-Aulnaies. Au programme plusieurs activités, dont corvée de nettoyage des boisées, conférences, activités pour enfants, rallye, gumboots.« Notre planète a besoin qu'on prenne soin d'elle! », s'exclame Kathy Morin, chargée de projet à Terra Terre Solutions Écologiques. Pour Réal Perron, président de la Seigneurie des Aulnaies, l'évènement sera aussi une occasion pour que les gens redécouvrent l'endroit et de se l'approprier.ActivitésEn matinée, des équipes sillonneront le boisée de la Seigneurie pour nettoyer les allées, ramasser les feuilles et ébrancher les arbres. Une soupe chaude et du pain de la Seigneurie seront offerts aux bénévoles. « Vous pouvez arriver la journée même, mais il serait préférable de vous inscrire avant (418 354-2800) », souligne la directrice, Dominique Garon. Les participants sont invités à amener leurs bottes de pluie et leurs râteaux.En après-midi, il y aura une conférence de Ruralys sur l'histoire de la culture des arbres fruitiers en Côte-du-Sud. Aussi, un rallye découverte aux jardins, construction de nichoirs à chauve-souris avec du bois de grange récupéré, identification d'arbres, une « Flash Mob bottes à l'eau » sous forme d'atelier de « gumboots » et de nombreux kiosques.À 15 h, les vannes du barrage seront ouvertes pour mettre en branle la plus grande roue à godets encore en activité au Québec, une tradition remontant à plus de 300 ans.Pour aider le groupe qui pratiquera à l'avance la flash mob de « gumboots », contactez Kathy Morin au 418 607-1001.Publié au www.leplacoteux.com http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21677 La Fromagerie Port-Joli lance deux fromages à pâte molle http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21465 L’entreprise de Saint-Jean-Port-Joli a décidé de lancer cette nouvelle ligne de produits pour souligner son 20e anniversaire.Les deux fromages à pâte molle à croûte fleurie sont en fait les «bébés» de Raphaël Tremblay, fils de Robert Tremblay, le propriétaire de la fromagerie.Détenteur d’un diplôme de transformateur de produits laitiers de l’ITA de La Pocatière, Raphaël travaille à temps plein depuis deux ans à l’entreprise paternelle où il gère la production du fromage. En plus de son emploi, Raphaël passe ses soirées à étudier à temps plein en comptabilité et gestion grâce à un programme à distance du Cégep de La Pocatière.Dans une vision à moyen terme, père et fils ont déjà commencé à préparer le transfert de l’entreprise pour assurer sa pérennité. La Fromagerie Port-Joli emploie cinq personnes et dessert, aux deux jours, quelque 200 clients disséminés sur la Côte-du-Sud, soit de Montmagny à Rivière-du-Loup et jusqu’aux lignes américaines. Outre ses nouveaux produits à pâte molle, l’entreprise produit des fromages à pâte ferme (grain frais, cheddar, cheddar marbré, medium et fort, aux fines herbes, à poutine, râpé mozzarella, tortillons, tressé, suisse, fillochons, beurre).Toujours dans une perspective de pérennité, on procède actuellement à l’agrandissement de la partie destinée au traitement des eaux usées, lesquelles sont récupérées et transformées en biomasse pour alimenter l’entreprise en énergie. En plus de constituer une mesure environnementale importante, cette récupération des eaux usées permet à Fromagerie Port-Joli de satisfaire 85% de ses besoins énergétiques.Publié dans le Journal L'Oie Blanche http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21465 De la générosité venant du Mouvement Desjardins http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21192 En effet, La Caisse populaire Desjardins du Sud de L’Islet et des Hautes-Terres a versé 6 000 $ à l’école primaire Saint-Joseph de Saint-Pamphile, pour l’achat de nouveaux livres dans le cadre du Continuum en lecture. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21192 Deux cents spectateurs ravis à 25 Guitares en Fête de L’Islet http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21179 L’ISLET - Le samedi 15 mars à la salle municipale Saint-Eugène, 200 personnes ont assisté à la 5e édition du spectacle-bénéfice 25 Guitares en Fête, organisé par la Corporation des arts et de la culture de L’Islet, en collaboration avec Guitares Boucher.Sur la photo, le gagnant de la guitare Boucher, Jean-Paul Hammond de Montréal et James Drouin, directeur des opérations chez Guitares Boucher. Partenaires : Municipalité de L’Islet et Caisse Desjardins de L’Islet.Commanditaires : Marché Bonsecours, Restaurant L’Éveil, Normand Meubles, PH Normand, Boulangerie Gosselin, Pizzéria Porto Bellissimo, Rona Quincaillerie Jos Proulx, Daniel T Photo, Atelier Esperluette, Musique Alto, Gîte Les pieds dans l’eau, Pavage Scellant Jirico, QVP et Promo Plastik. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21179 Cuisine intergénérationnelle à Saint-Cyrille http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21178 Par Virginie GuibertSAINT-CYRILLE - La Cuisine des collines, c'est un midi pizza une fois par mois à la salle communautaire de Saint-Cyrille. Les pizzas sont préparées et servies par des aînés aux enfants de l'école et à la communauté. C'était vendredi dernier qu’a eu lieu le lancement de cette cuisine, qui est un lieu de rencontres entre générations.L'instigateur de ce projet est Serge-André Jones, un jeune pianiste-compositeur établi à Saint-Cyrille depuis un an et demi. Cet artiste hyperactif n'arrête jamais. Il a mis sur pied et orchestré deux éditions d'Établ'Art et un symposium d'art contemporain à Saint-Cyrille.L'expérience de Saint-Camille, un petit village de 400 habitants, a beaucoup inspiré Serge-André Jones. Cette municipalité a stoppé sa décroissance avec la mise sur pied d'un restaurant communautaire dans l'ancien magasin général qui sert des pizzas le vendredi midi.« Je crois que l'avenir des petits villages ne réside pas juste dans les gros évènements. Nous avons la Snow Fête à et c'est super! C'est également important d'avoir des petites activités régulières pour que les gens d'ici se rassemblent », explique le jeune homme.Des pizzas biologiques et créativesLe jeudi, Serge-André Jones et une poignée de bénévoles (dont Sophie et Laurence en congé de tempête avec leur grand-mère) se sont rassemblés pour préparer les 25 pizzas qui étaient offertes le lendemain : la toute garnie, la pepperoni fromage et la végé-bio-créative aux aubergines, épinards et olives. L'organisateur se targue avec humour de vendre la « seule pizza végétarienne biologique » de la MRC de L'Islet.Et comme la santé est importante pour lui, il a choisi le plus d'ingrédients biologiques possible, sans pesticides et sans OGM. La pâte a été faite avec la farine biologique du Moulin des Aulnaies. Le jeune homme a avancé tous les frais et les profits réalisés sont offerts à l'école primaire.En congé de tempête, Laurence (10 ans) et Sophie (5) ont accompagné Jacqueline Boucher, leur grand-mère à la Cuisine des collines. Elles ont aidé à préparer les pizzas avec les autres bénévoles.Renouer les liens intergénérationnelsPour le lancement de cette nouvelle cuisine, la salle municipale était comble. Presque tous les enfants de l'école primaire (38 sur 40) sont venus manger leur pointe de pizza à la cuisine des collines. Une trentaine de personnes, parents, travailleurs et personnes âgées sont également venus se régaler.Pour ces dernières, l'activité est une très bonne idée. « Les personnes âgées, on ne voit presque jamais les enfants. C'est bien d'avoir une activité où on peut les rencontrer », dit une retraitée qui a travaillé toute sa vie en enseignement.Pendant cette heure du midi achalandée, les enfants de l'école ont aussi été initiés à la danse en ligne avec Mme Lorette Cloutier. « À Saint-Cyrille, on est pas particulièrement réputé pour la culture comme à Saint-Jean-Port-Joli. Mais ça n'empêche qu'on a quand même un patrimoine et une culture à Saint-Cyrille, s'exclame Serge-André Jones. La danse en ligne, c'est un patrimoine contemporain des années 1960, qui a vécu à St-Cyrille grâce au Club de l'Âge d'Or. J'aimerais que la Cuisine des collines devienne un lieu où transmettre le patrimoine et le folklore aux enfants ».Deux autres midis pizzas sont programmés pour le 11 avril et le 2 mai. C'est ouvert à tous. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21178 Ecorad est finaliste aux Mercuriades 2014 http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21061 SAINT-JEAN-PORT-JOLI – La Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ) a dévoilé ses finalistes aux Mercuriades 2014, le prestigieux concours québécois du domaine des affaires, du commerce et de l’entrepreneuriat. L’une des 27 entreprises en lice est Ecorad inc. de Saint-Jean-Port-Joli, finaliste dans la catégorie Développement durable.L’entreprise, située au 350-E, rue des Artisans, est spécialisée dans les radiateurs en fonte. « Ecorad témoigne de l’excellence des entreprises de chez nous et représente un modèle inspirant pour notre relève entrepreneuriale. Cette entreprise et ses gestionnaires jouent un rôle clé dans le développement économique de notre région et du Québec », affirme M. Frédérick Lee, président de la Chambre de commerce Kamouraska-L’Islet.Les finalistes ont été sélectionnés au terme d’un processus rigoureux et selon des critères bien définis tels que la taille, le secteur d’activité et le marché dans lequel évolue l’entreprise. Les réalisations, la santé financière et la capacité de croissance à venir figuraient également parmi les critères de sélection.Les gagnants des Mercuriades 2014 seront connus lors du gala qui aura lieu le 30 avril au Palais des congrès de Montréal, sous la présidence d’honneur de M. Denis Richard, président de la Coop Fédérée. Toutes les entreprises lauréates dans leur catégorie seront automatiquement finalistes à la plus haute reconnaissance des Mercuriades : le Mercure d’entreprise de l’année. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id21061 Une œuvre d'art de Michel Saulnier au nouvel hôpital de Montréal http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id20841 Lorsque le CUSM, le mégahôpital montréalais en construction, ouvrira ses portes à la fin de l'été, ce sera aussi l'occasion de découvrir les huit œuvres d'art publiques totalisant plusieurs millions de dollars. L'une d'elles sera de Michel Saulnier, artiste de Saint-Jean-Port-Joli et ex-enseignant en arts plastiques au Cégep de La Pocatière.Michel Saulnier a remporté il y a quelques semaines le concours d'intégration des arts à l'architecture pour l'hôpital pour enfants du tout nouveau CUSM (Centre universitaire de santé Mc Gill) à Montréal... un des plus gros projets de l'artiste.Après avoir visité le chantier du CUSM l'été dernier pour voir où serait installée son œuvre, Michel Saulnier a reçu, comme ses trois autres concurrents, un budget pour travailler sur une proposition d'œuvre d'art. Son projet a été présenté en décembre dernier. En janvier, il apprenait que son œuvre a été choisie. « Les trois autres artistes sont de grosses pointures dans le milieu des arts, je suis vraiment impressionné d'être arrivé là! », s'exclame, ravi, Michel Saulnier.L'œuvre sera exposée à la sortie arrière de l'hôpital pour enfants. En sortant, les gens pourront voir de chaque côté du mur, deux panneaux d'un immense cercle et à l'extérieur une sculpture d'un ours (en aluminium évidé avec des motifs) tenant en équilibre sur une patte sur une grosse boule. La nuit, une lumière illuminera l'intérieur de l'ours. « Lorsqu'un enfant est malade, la famille est tellement défaite! Avec cet ours, il y a l'idée de réussir à retrouver son équilibre. Je souhaite que cet ours puisse aider les enfants à venir contents à l'hôpital », explique l'artiste. On peut aussi y voir une lecture écologique avec le territoire de l'ours blanc qui fond de plus en plus.Lire la suite ici http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id20841 2,9 M$ pour le gymnase de l'école St-François-Xavier de L'Islet-sur-Mer http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id20816 L’ISLET - Un gymnase à plateau simple avec vestiaires, rangements et bureau sera construit au coût de 2,9 M$ à l'école St-François-Xavier de L'Islet-sur-Mer. Une excellente nouvelle pour l'école qui attendait ce gymnase depuis six ans.La ministre Agnès Maltais, responsable de la région Chaudière-Appalaches avait fait l'annonce, la semaine dernière, de l'octroi de 18 M$ pour la rénovation des écoles dans la région. Sur cette enveloppe, 6,8 M$ vont à la Commission scolaire Côte-du-Sud dont une grosse partie sera utilisée pour la construction du nouveau gymnase de St-François-Xavier.L'actuel gymnase est au deuxième étage de l'école. L'espace y est assez exigu (les vestiaires sont également dans le gymnase) et des colonnes de soutènement sont au milieu du terrain, ce qui n'en fait pas un gymnase très pratique.Ouverture pour 2015Si tout va bien, le gymnase devrait pouvoir être utilisé à la rentrée 2015. Il sera construit dans l'actuel cours d'école, le long de la route 132, « tout en laissant encore beaucoup de place pour la cour d'école », rappelle la directrice Sandra Dumont.Les plans d'architecture ont déjà été acceptés et l'appel d'offres sera lancé dans les prochaines semaines. L'école aura donc un espace supplémentaire une fois le gymnase construit. L'équipe-école aura comme mandat de réfléchir à sa réorganisation. (V.G.)Publié au www.leplacoteux.com http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id20816