PAJ - Actualités- Le Val-Saint-François http://www.placeauxjeunes.qc.ca/mrc-420-actualites Actualités - Le Val-Saint-François fr 2019-01-20T04:20:49+01:00 L'équipe de place aux jeunes Actualités Paniers de Noël à Valcourt: IGA donne un bon coup de main! http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52992 Avec la collaboration de sa clientèle, le IGA Ouimette de Valcourt a remis 140 sacs de denrées alimentaires pour les paniers de Noël.Le tri a été effectué par l’équipe des entraidants de l’école de l’Odyssée.Durant l’année, le IGA Ouimette a par ailleurs remis 10 000 livres d’aliments à la banque alimentaire, tous encore bons pour la consommation même s’ils étaient moins présentables pour la vente. Au lieu de les jeter à la poubelle, chaque département conservait ces denrées dans des boîtes identifiées à l’Oeuvre de Bienfaisance de Valcourt.Deux fois par semaine, une équipe de six bénévoles de Récup-alimentaire IGA passent à l’établissement afin de récupérer ces bacs et en redonner des nouveaux.« Nous sommes très heureux de ce partenariat avec l’Oeuvre de Bienfaisance car en plus d’avoir une bonne relation avec cet organisme, nous sommes rassurés de savoir que ces denrées vont aux familles en besoin, au lieu d’aller dans la poubelle », mentionne la copropriétaire Sandra Ouimette.Source : La Pensée de Bagot http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52992 15 ans en tant qu’entreprise indépendante; BRP mise sur l’audace et la polyvalence http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52991 Le mois de décembre est l’occasion pour BRP de célébrer sa décision de voler de ses propres ailes, il y a 15 ans, après avoir été une division de Bombardier inc. Celui qui occupe le poste de président-directeur général depuis les débuts de cette « nouvelle vie », José Boisjoli, se réjouit du chemin parcouru par BRP et a une très grande confiance en l’avenir.En 2003, Bombardier a vendu sa division des produits récréatifs alors que le domaine de l’aéronautique vivait une crise majeure. Bain Capital, la famille Bombardier et la Caisse de dépôt et placement du Québec ont alors acquis BRP.« On comptait à l’époque un personnel d’environ 3000 personnes dans nos installations à Valcourt, dont les deux tiers dans nos usines. En 2018, c’est à peu près le nombre d’employés, mais avec davantage de gens affectés à l’administration, en plus d’avoir plus d’ingénieurs qu’auparavant. Valcourt est plus que jamais un noyau très fort pour notre entreprise », soutient M. Boisjoli.Ce dernier avoue que l’inquiétude était forte au sein du personnel lorsque la vente de BRP a été conclue.« Nous avons rapidement rassuré nos employés lors d’une rencontre à l’aréna de Valcourt, en leur mentionnant que c’était une bonne nouvelle pour BRP. Et depuis qu’on œuvre en tant que compagnie indépendante, la progression est effectivement fort soutenue. Nos efforts sont reconnus à travers la planète, avec des marques emblématiques très appréciées et une diversification importante de nos activités », affirme M. Boisjoli.Avec plus de 10 500 employés à travers le monde et avec des produits disponibles dans 127 pays et 4500 concessionnaires, M. Boisjoli affirme être très fier du développement de l’entreprise. Le succès de produits tels les véhicules côte-à-côte, les VTT et les Can-Am Spyder - qui s’ajoutaient aux motoneiges et aux motomarines - ont propulsé BRP vers de nouveaux sommets. Le chiffres d’affaires de BRP était l’an dernier de 4,5 milliards $, contre 2,5 milliards $ il y a 15 ans.« Avec maintenant six gammes de produits, BRP est en très bonne posture. Nos résultats financiers sont d’ailleurs excellents. Mais on continue à travailler très fort, car rien n’est jamais acquis avec la concurrence actuelle. Je suis en tout cas heureux de constater qu’après 15 ans, BRP continue d’innover et de surprendre agréablement », conclut José Boisjoli.Source : La Pensée de Bagot http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52991 Zel éco design s’installe au Couvent Mont Saint-Patrice http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52990 Richmond (RC) – En date du 4 décembre, l’écocréatrice Marylène Roy de Richmond est fière d’annoncer que son atelier est maintenant installé au Couvent Mont Saint-Patrice. Cette artiste confectionne des foulards en tissus recyclés depuis quatre ans.Suite à une hausse de la demande de ses produits, MmeRoy cherchait un endroit propice afin de poursuivre ses créations dans un lieu inspirant et adapté à ses besoins. Ses créations sont disponibles sur le site https://www.etsy.com/shop/ZelecodesignPar ailleurs, il faut se rappeler que la mission du Couvent Mont Saint-Patrice est d’assurer la pérennité de l’édifice patrimonial afin de permettre la présence d’organismes culturels et communautaires. Par son action, le Couvent permet à tous les organismes de poursuivre leurs missions, essentielles au bien-être de la population de la région de Richmond et de la MRC du Val-Saint-François.Source : L'Étincelle http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52990 La musique, une amie pour la vie et des professeurs chevronnés http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52989 Richmond (RC) – En réponse aux inscriptions en hausse durant l’automne et le début de l’hiver, l’équipe de professeurs continue de s’agrandir à l’École de musique du Centre d’art de Richmond, soutenue par le ministère Culture et Communications du Québec.Cette équipe regroupe Diane Duguay, Charles Lemay, Julian Gutierrez, Antoine Pomerleau Anctil, Julie Miller, Raphaël Favreau et Paskale Raymond. Voici un bref aperçu de leurs parcours personnels et de leurs implications auprès de l’école.Diane DuguayAuréolée de 27 années au Centre d’art, la chanteuse Diane Duguay soutient le cheminent de ses élèves en les accompagnant au piano. Plusieurs parcourent des kilomètres pour se perfectionner auprès de celle qui a dirigé la traditionnelle Cantate de Noël jusqu’en 2018. Choriste recherchée, elle fut de la tournée nord-américaine d’Emmerson Lake et Palmer, dont le premier grand concert rock symphonique enregistré au Stade Olympique.Charles LemayDe par sa formation classique, Charles Lemay donne de solides bases à ses élèves. Guitariste très versatile, il est aussi à l’aise en jazz brésilien qu’en musique populaire, country, blues ou rock. Il compose des pièces et exercices adaptés au niveau de sa classe, notamment pour les cours jumelés d’Initiation à la guitare qu’il anime avec dynamisme au grand bonheur des familles.Julian GutierrezDocteur en interprétation jazz et pédagogue d’expérience, Julian Gutierrez séduit par son charisme comme directeur, arrangeur et pianiste du groupe Habana Café. Son album Paso a pasito témoigne de sa passion pour le jazz.Antoine PomerleauÀ la batterie, Antoine Pomerleau Anctil fait merveille tant avec les jeunes qu’avec les adultes. Percussionniste classique, jazz, pop, folk, world music, rock, métal ou musique contemporaine, il se produit avec diverses formations. Au sein du groupe de musique électronique Fragile fantôme, il est également compositeur et interprète. La sonorisation s’ajoute également à ses compétences.Julie MillerMulti-instrumentiste chevronnée, Julie Miller est aussi à l’aise à la flûte, à la clarinette et au saxophone. Artiste polyvalente, elle crée des contes en s’accompagnant à la guitare et à la harpe celtique.Raphaël FavreauDirecteur technique au Centre d’art depuis un an, Raphaël Favreau communique son amour de la musique, entre autres par la guitare et la composition. Sa formation jazz l’a amené à fonder la Ligue d’improvisation musicale de Sherbrooke. Maniant avec art les techniques de scène, que ce soit en cours individuel ou jumelé, il s’ajuste aux besoins des guitaristes de tous horizons.Paskale RaymondLe samedi matin, Paskale Raymond est auprès des plus jeunes: on ne s’ennuie pas à l’Éveil musical! Coach vocal et chef de chœur, ses talents de soprano, comédienne et mise en scène s’épanouissent dans les comédies musicales auxquelles elle participe.Du côté des cordes frottées, les inscriptions se poursuivent pour que les vénérables murs du Couvent Mont-Saint-Patrice résonnent du son incomparable du violon. Sagement assoupis dans leur écrin de velours, des instruments de tailles diverses attendent que des doigts agiles apprennent à courir sur leur touche d’ébène et domptent leurs archets de crins!«La communauté du Val-Saint-François est privilégiée de compter sur ces musiciens d’exception, dédiés à la transmission de leur art pour tous les âges», constate M.Favreau.Source : L'Étincelle http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52989 L’Horloge Cassée : démarrage d’un café-gîte dans le Canton de Melbourne http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52694 Un tout nouveau gite ainsi qu’un restaurant de 25 places ouvrira ses portes dans une résidence datant de 1880 dans le Canton de Melbourne. La formule sera accessible pour tous les gens aimant placoter, lire, jouer et, bien sûr, manger.Les promoteurs, Annie Labrecque et Gabriel LeBlond, désirent favoriser un achalandage constant et établir des liens durables avec la communauté locale en proposant un forfait « Horlo ». Ce forfait permettra à l’adhérent de consommer à volonté thé, café filtre et limonade maison en tout temps. De plus, il bénéficiera de rabais sur les cafés de spécialité, les chocolats chauds et le menu que ce soit en salle à manger ou pour emporter.Développement Val-Saint-François est fier d’accompagner ces deux promoteurs et de leur offrir des services professionnels. Un montant de 5 000 $ du Fonds jeunes promoteurs leur a d’ailleurs été accordé pour la réalisation de leur projet. Cette initiative créera deux postes à temps plein dès la première année et un troisième poste par la suite. Bon succès aux promoteurs!Source : MRC du Val-Saint-François http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52694 Le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier, récipiendaire d’un Prix Excellence tourisme 2018 http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52431 Le Musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier est fier d’être récipiendaire du prix Excellence tourisme Initiative en innovation et développement de l’offre - Prix SATQ. Cette distinction, remise annuellement, souligne le développement ou l’amélioration d’un produit ou d’un service qui bonifie et rend unique l’expérience du client et fait rayonner la destination.Le Musée est récipiendaire de ce prix grâce à son exposition temporaire présentement en cours NATURE inspirante, TECHNO inspirée, le biomimétisme et le transport. Cette exposition présente une thématique novatrice : le biomimétisme. Complètement créé en Estrie et présenté en primeur à Valcourt jusqu’en mai prochain, ce projet de vulgarisation scientifique grand public effectuera dès 2019 une tournée canadienne, une première pour le Musée.Le développement du projet fut l’occasion de mettre en commun l’expertise et les savoirs faire locaux en muséologie, ainsi que la mise en valeur des connaissances bien présentes dans les universités et entreprises. L’exposition met en parallèle des spécimens naturels et des innovations technologiques. Elle permet une réflexion sur le monde d’aujourd’hui et celui que l’on souhaite pour demain. Cette exposition a été rendue possible en partie grâce au gouvernement du Canada et de son programme d’aide aux musées du ministère du Patrimoine canadien, ainsi qu’avec l’appui financier de la Fondation J. Armand Bombardier.« Recevoir un Prix excellence tourisme est un honneur dont toute l’équipe est extrêmement fière. Cette distinction reconnaît le savoir-faire du Musée et de ses partenaires et le positionne comme un lieu novateur offrant des expériences uniques à ses visiteurs. Ce prix souligne aussi l’importante contribution du Musée au rayonnement de la région de Valcourt et des Cantons-de-l’Est », souligne Carol Pauzé, directrice du Musée. Je félicite les autres récipiendaires d’un Prix excellence tourisme 2018, de même que tous les finalistes qui ont été sélectionnés parmi plus de 220 entreprises et évènements qui avaient déposé leur candidature. »Le Musée s’active à inspirer les générations futures et à remplir une mission culturelle et éducative. Pour obtenir tous les renseignements (tarifs, horaires, etc.), consultez le site Web de l’institution : museebombardier.com.Source : L'Étincelle http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52431 Nouveau site Web pour la MRC du Val-Saint-François http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52311 Dans les derniers mois, la MRC et Développement Val-Saint-François ont travaillé fort afin de créer un nouveau site web moderne et convivial. Les travaux ont été réalisés en collaboration avec les firmes Chacha et 3e joueur de Magog. Le site est toujours accessible au www.val-saint-francois.qc.ca.La première caractéristique de ce nouveau site est l’amélioration de la navigation. Ainsi, l’internaute trouvera sans problème l’information souhaitée. De plus, il s’adapte désormais à tous les types d’écrans (téléphones cellulaires, tablettes, ordinateurs, etc.). Il sera également mieux référencé. Cela signifie que les personnes qui utilisent les moteurs de recherche comme Google arriveront plus rapidement sur le nouveau site de la MRC.« L’équipe de la MRC et de Développement Val-Saint-François fournit plusieurs services importants. Avec ce site web, nous souhaitons que nos citoyens, gens d’affaires et partenaires connaissent mieux ce que nous offrons. L’objectif est que les visiteurs trouvent facilement et rapidement l’information recherchée. », mentionne M. Luc Cayer, préfet de la MRC du Val-Saint-François.La refonte du site web s’inscrit dans la volonté de la MRC d’améliorer ses communications. En 2017, elle a procédé à la modernisation de son image. De nombreux outils ont également été bonifiés, dont le Facteur Vert, un bulletin envoyé trois fois par an à tous les citoyens. « Plusieurs autres projets sont en cours et nous invitons les citoyens à rester à l’affût des nouveautés! », conclut M. Cayer. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52311 Premiers pas vers une politique d'accueil dans le Val-Saint-François http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52231 Le 8 novembre dernier, une cinquantaine d’élus et d’acteurs socio-économiques du Val-Saint-François se sont réunis pour discuter d’accueil des nouveaux arrivants et des immigrants. La rencontre s’est déroulée au Centre communautaire France-Gagnon-Laprade de Saint-François-Xavier-de-Brompton. Les trois objectifs de la journée étaient de :jeter les bases d’une première politique d'accueil des nouveaux arrivants et immigrants;se mobiliser autour de principes favorisant l'attraction, l'accueil, l'intégration et la rétention des nouveaux arrivants et;échanger sur des pistes d'action pouvant être développées dans les municipalités.Au fil des présentations et des échanges, les participants ont pu partager leurs idées en lien avec les axes attractivité et accueil-intégration-rétention. La prochaine étape sera la tenue d’un forum pour les citoyens au retour des Fêtes. Ces derniers pourront alors s’exprimer et échanger sur les pistes de solutions qui auront découlées du premier forum, pour ensuite permettre la création d’une politique des nouveaux arrivants rassembleuse. « Le Val-Saint-François est une région qui a beaucoup à offrir et les partenaires sont très intéressés à rendre leurs milieux accueillants. Nous sommes enthousiastes pour la suite des travaux », affirme Luc Cayer, préfet de la MRC du Val-Saint-François.La journée de réflexion était une initiative du comité d'immigration du Val-Saint-François. Ce regroupement d'acteurs de la région se réunit pour discuter des enjeux d'accueil, d'intégration et de rétention des immigrants. Le comité travaille aussi à démystifier l'immigration auprès de la population par le biais de différentes actions. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52231 Des producteurs locaux maintenant dans les IGA http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52157 Il est désormais facile de trouver les produits locaux dans les magasins IGA des Cantons-de-l’Est. Le projet lancé ce matin identifie plus de 250 produits grâce à des affiches présentant les photos des producteurs posées sur les tablettes des épiceries. Cette mobilisation exceptionnelle regroupe 40 Créateurs de saveurs Cantons-de-l’Est répartis chez 16 IGA et invite les consommateurs à choisir les produits de la région.Les Créateurs de saveurs de la région qui participent:Bouquets Gourmets, RacineFromagerie Nouvelle-France, RacineLa Miellerie Lune de miel, StokeLes Douceurs de l’érable Brien, Sainte-Anne-de-la-RochelleLes Gars de saucisse, RichmondMiellerie Réal Beaupré, WottonPlantation Stéphan Perreault, Val-Joli http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id52157 Le Grand Prix de Valcourt veut rayonner davantage http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id51952 Le Grand Prix Ski-Doo de Valcourt vise des sommets encore plus hauts. Une aide financière de 156 000 $ accordée par Développement économique Canada, sur trois ans, lui permettra principalement de réaliser des activités de commercialisation en Ontario et aux États-Unis.Ce montant favorisera la création d’outils promotionnels, la signature d’ententes avec des associations sportives ainsi que la réalisation d’études d’achalandage et de portée médiatique.« Nous sommes très fiers de soutenir le Grand Prix de Valcourt, qui contribue à la vitalité de la région. Ce bel événement qui met en valeur la motoneige agit comme catalyseur, avec des retombées économiques de 6,5 M$ par année. De nombreux emplois sont ainsi créés ou consolidés », souligne Pierre Breton, député fédéral de Shefford.Le ministre responsable de Développement économique Canada, Navdeep Bainsi, a souligné par voie de communiqué que ce soutien financier permettra « d’attirer encore plus de visiteurs et de consolider le positionnement touristique de toute la région ».Véronique Lizotte, directrice générale du Grand Prix de Valcourt, affirme que cette aide financière garantira la présence des meilleurs pilotes au monde.« L’ajout de ces pilotes sera un excellent moyen d’attirer de nouveaux visiteurs. On veut montrer que Valcourt est plus que jamais la destination par excellence », soutient-elle.Le président Donald Lemay soutient que l’équipe du Grand Prix de Valcourt travaille d’arrache-pied afin que la 37e édition, qui aura lieu du 8 au 10 février 2019, soit encore une fois couronnée de succès. Cette année, plus de 33 000 entrées ont été enregistrées.« Notre compétition continue, d’année en année, à prendre de l’ampleur et à s’imposer en tant qu’événement de course hivernale le plus important au monde », clame-t-il.Le maire de Valcourt, Renald Chênevert, accueille avec joie la bonne nouvelle.« Le Grand Prix de Valcourt fait rayonner notre ville et toute la région à l’extérieur des frontières. C’est un ambassadeur extraordinaire! », dit-il. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id51952 Une nouvelle identité de marque pour Jamesway http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id51951 Situé à Saint-Germain-de-Grantham, le Groupe Valmetal a dévoilé le 19 septembre un nouveau logo pour sa division Équipements de ferme Jamesway de Saint-François-Xavier-de-Brompton. Cette nouvelle identité visuelle marque une étape importante pour le Groupe Valmetal, désireux de consolider son offre de service et de se positionner en tant que leader de l’industrie.C’est pourquoi il va de l’avant en unifiant ses gammes d’équipements d’alimentation (Valmetal) et de manutention de fumier (Jamesway) sous une même marque. La marque Jamesway qui a vu le jour en 1912, et dont le regroupement a fait l’acquisition en 2006, amorcera sous peu une transition vers la marque Valmetal.Au Canada et aux États-Unis, les équipements continueront d’être distribués par le même réseau de concessionnaires. Par contre, la gamme d’équipements de manutention de fumier déjà présente sur les marchés européens et asiatiques, sous la marque privée d’un important manufacturier d’équipement de traite européen, sera désormais aussi distribuée sous la marque Valmetal.À propos de Valmetal et du Groupe ValmetalLa marque québécoise Valmetal a vu le jour en 1983 et est reconnue mondialement pour la qualité et la durabilité de ses produits et services. Elle se positionne comme le plus important manufacturier d’équipement de ferme en Amérique du Nord, et ce, tant en volume de production qu’en diversification de produits. Étant reconnue en tant que chef de file de l’industrie, elle contribuera au rayonnement de l’ensemble du Groupe sur les divers marchés internationaux.Quant au Groupe Valmetal, il réunit 5 entreprises au Canada, au Québec et aux États-Unis totalisant près de 400 employés. La mission du Groupe est de faciliter le travail des agriculteurs de partout à travers le monde en leur fournissant des équipements innovants et performants, permettant ainsi de mécaniser et d’automatiser les différentes tâches de distribution de l’alimentation aux animaux et de la manutention du fumier. Au fil du temps, le Groupe Valmetal a réussi à faire sa place dans plus de 25 pays, et ce, grâce à la qualité de ses équipements jumelée à la flexibilité et à l’efficacité de son service à la clientèle.Petit retour sur BodcoIl est à mentionner que l’ancienne entreprise Bodco, dont l’emplacement est maintenant celui de la division Équipements de ferme Jamesway, a été une belle réussite pour la municipalité de Saint-François et l’apport du domaine agricole. http://www.placeauxjeunes.qc.ca/actualite-id51951